AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Windows Vista

Aller en bas 
AuteurMessage
BennyHeal
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 30
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Windows Vista   Lun 22 Mar - 13:14

Sommaire
- Présentation
- ...

1 - Présentation

Le logiciel Windows Vista est un système d'exploitation qui permet de faire fonctionner des applications Windows sur un ordinateur. Il est développé par la société Microsoft et il est propriété de cette même société. Il est mis sur le marché cinq ans après son prédécesseur, Windows XP, et bénéficie d'une préinstallation sur les PC en grande surface. Son successeur est Windows 7.

Selon Microsoft, Windows Vista contiendrait des centaines de nouvelles fonctionnalités. Les plus significatives d'entre elles sont probablement le renouveau de l'interface graphique, une fonction de recherche plus développée grâce à l'indexation, de nouveaux outils de création multimédia, comme le créateur de DVD Windows, la configuration réseau en partie réécrite et, enfin, le noyau NT6 assurant une plus grande stabilité et de meilleures performances. Vista vise à augmenter le niveau de communication entre les machines sur un réseau local en utilisant la technologie du peer-to-peer qui simplifie le partage de fichiers et de médias numériques entre les ordinateurs et les périphériques. Pour les développeurs, Vista introduit la version 3 du .NET Framework qui a pour objectif de faciliter la programmation d'applications avec le traditionnel Windows API.

Le premier objectif, dont le résultat reste à démontrer, de Microsoft avec Vista est d'obtenir une meilleure sécurité pour le système. Une des critiques les plus courantes de Windows XP, et de ses prédécesseurs, était que des vulnérabilités permettant aux malwares et aux virus de pénétrer dans l'ordinateur étaient découvertes, et exploitées, relativement souvent. À la vue de ceci, Bill Gates a annoncé début 2002 le rachat de Trustworthy Computing pour ajouter de nouvelles fonctions de sécurité dans les prochaines versions. Microsoft a déclaré qu'il a donné la priorité à l'amélioration de la sécurité de Windows XP et celle de Windows Server 2003 avant de finir le développement de Vista, ce qui a retardé de manière significative sa version finale.

Windows Vista est un nom définitif le 22 juillet 2005, il avait comme nom de code Longhorn.

- Principales nouveautés

* 64 bits

Vista est disponible en version 64 bits ou en version 32 bits à sa sortie, contrairement à Windows XP dont la version x64 a vu le jour quelques années plus tard. Les versions Vista 32 bits supporteront les applications 32 bits et 16 bits tandis que les versions Vista 64 bits supporteront les applications 64 bits et 32 bits mais pas les 16 bits.

* Gestion native de l'IPv6 avec compatibilité IPv4 (qui est néanmoins géré dans XP SP2).

* Architecture DotNet

Windows Vista fournit par défaut les bibliothèques et les programmes nécessaires à l'exécution des applications DotNet version 3. L'API originale reste Win32 mais Vista ajoute en intégrant les dernières versions du runtime des moyens plus commodes d'accèder au système via des langages haut niveau comme C# ou VB.NET.

* Windows Presentation Foundation

c'est le nom du sous-système graphique qui aura une API basée sur XAML (langage graphique similaire à XUL). Elle utilise énormément de composants vectoriels et 3D, via DirectX 9. Il sera porté vers Windows XP.

* L'interface graphique Aero

c'est une interface redessinée (remplaçant le thème Luna de Windows XP) afin d'être plus agréable, son fonctionnement est semblable aux autres version de Windows (barre des tâches, etc.). De nouvelles icônes vectorielles affichent un aperçu du contenu d'un fichier ou d'un programme avant qu'il ne soit ouvert. Amélioration de la bascule entre applications, qui affiche désormais une capture des applications lancées, notamment afin de faciliter le choix, et accompagne l'ensemble d'effets 3D (des équivalents existaient déjà, que ce soient les Microsoft PowerToys ou des programmes tiers tels que TaskSwitchXP). Aero qui accroit les calculs 3D et, par conséquence, la consommation de la carte vidéo serait à l'origine d'une sur-consommation sur les ordinateurs portables. Microsoft a admis le problème évoquant de son côté une perte d'environ 4% de l'autonomie[réf. nécessaire].

* UAC (User Account Control) : contrôle d'accès utilisateur

il s'agit d'une nouvelle couche de sécurité dont le rôle est de prévenir les utilisations non désirées de privilèges élevés. Par défaut, les programmes sont lancés avec des droits d'accès restreint, même si l'utilisateur possède des droits administrateur. Cela permet d'éviter que les applications accèdent sans contrôle à certaines parties sensibles du registre ou du système de fichiers. Il faudra alors donner l'autorisation à l'application de poursuivre ces opérations. Windows Vista détecte néanmoins automatiquement les installateurs et les démarre dans un contexte privilégié.

* Windows Communication Foundation

un système de communication permettant aux programmes de dialoguer plus facilement entre eux. Il sera porté vers Windows XP.

* Windows PowerShell (anciennement Monad)

un shell orienté objet, moins évolué et moins facile d'accès que les shells Unix mais plus complet que l'invite de commande héritée de MS-DOS qui équipait les précédentes versions de Windows. Il semblerait que PowerShell ne soit pas livré en standard, pour des raisons de sécurité[réf. nécessaire], mais disponible séparément.

* Next-generation secure computing base

un ensemble de technologies DRM destinées selon Microsoft à sécuriser le système, mais qui sont très controversées, notamment dans le milieu du logiciel libre, car elles paraissent pour certains représenter un danger pour les libertés individuelles. Ces technologies étaient à l'origine connues sous le nom de Palladium, mais Microsoft a modifié ce nom au motif de l'existence d'un éditeur portant le même nom ; peut-être aussi à cause de la mauvaise réputation qu'avait déjà acquis le projet Palladium.

* BitLocker Drive Encryption

un programme destiné à permettre le chiffrement des partitions avec différent algorithme (AES 128 ou 256 bit avec ou sans diffuser). Cette fonctionnalité est seulement disponible sur les version entreprise et intégral de Vista.

* SuperFetch

évolution de PreFetch. Technologie destinée à améliorer la vitesse d'ouverture et le temps de réponse des programmes les plus utilisés. Elle est basée sur un système d'analyse des processus non-systèmes, c'est-à-dire que le système analyse quels programmes sont le plus couramment utilisés pour chaque journée (exemple : si l'utilisateur est un étudiant amateur de jeux vidéo, le système préchargera les mardis Microsoft Word, Powerpoint ou OpenOffice.org, alors que les samedis, il préchargera Black & White 2, Les Sims 2 ou tout autre jeu que l'utilisateur utilise couramment) pour le précharger au démarrage en tâche de fond.

* ReadyBoost

cette technologie permet l'utilisation d'une clé USB à mémoire flash comme mémoire cache pour les accès au disque dur. ReadyBoost améliore les performances si son temps d'accès et son taux de transfert sont suffisants. C'est pourquoi Microsoft impose des conditions minimales sur les clés utilisées : 2,5 Mo/s en lecture aléatoire pour 4 Ko et 1.75 Mo/s en écriture aléatoire pour 512 Ko.

* DirectX 10

Microsoft inaugure avec Windows Vista DirectX 10, qui ne sera disponible que sur ce système. Cette nouvelle version a été complètement récrite pour être à la fois plus simple à gérer par les développeurs de jeux vidéo, et beaucoup plus performante d'après Microsoft. En revanche, cette version n'est plus compatible avec les précédentes. Seuls les futurs jeux pourront l'utiliser, à condition que l'utilisateur dispose d'une carte graphique compatible. Pour rester compatible avec les jeux actuels, Windows Vista utilise en parallèle une version légèrement améliorée de DirectX 9.0c. Cette version améliorée est bien entendu compatible avec les versions précédentes de DirectX 9.0c. DirectX 10 ne sera pas porté sous Windows XP. A noter que maintenant il est compatible DX11.

* OpenGL

Windows Vista gère l'OpenGL d'une façon différente par rapport à son prédécesseur. En effet Vista émule OpenGL, dans sa version 1.4, via une surcouche de Direct3D. La principale conséquence de ce nouveau mode de gestion est une importante perte de performances des applications OpenGL, aussi bien des applications professionnelles que des jeux vidéo. Cependant, pour pallier ce problème, dû à la manière dont Vista gère les ressources graphiques, des pilotes ICD (Installable Client Driver) sont mis à disposition par les constructeurs de cartes graphiques (ATI et Nvidia entre autres), pour permettre une gestion directe de l'OpenGL, de surcroît dans sa version actuelle 2.0. Grâce à ces pilotes ICD, les utilisateurs de Vista pourront retrouver des performances normales dans leurs applications OpenGL.

* PatchGuard (Kernel Patch Protection)

PatchGuard empêche de patcher le noyau (disponible seulement pour les versions 64bits). Ce composant suscite des critiques de la part des éditeurs d'antivirus (notamment McAfee et Symantec) : selon eux, ce dispositif réduirait les performances des antivirus et serait à l'origine d'une concurrence déloyale de la part de Microsoft. Ces contestations font néanmoins l'objet de débats.

* Recherche instantanée

Aussi connue sous le nom "Recherche pendant la frappe", Windows Vista propose une nouvelle façon de retrouver vos données. Très rapide, cette technique se base sur le contenu des fichiers et fonctionne plus en profondeur que les outils de recherche proposés jusqu'ici dans Windows.

* Internet Explorer 7

Quelques caractéristiques phares du navigateur : nouvelle interface utilisateur, possibilité d'afficher plusieurs pages dans une même fenêtre, gestion de RSS, case de recherche, amélioration de l'impression, zoom sur les pages affichées, Quick Tabs (représentation des onglets par des imagettes), filtre anti-Hameçonnage, nouvelles fonctionnalités de protection, support des noms de domaines internationalisés (IDN), amélioration du support des langages du Web. Internet Explorer 7 s'exécute en mode protégé, de façon à être isolé des autres applications. Ainsi, les logiciels "malicieux" ne sont pas en mesure d'écrire au-delà du dossier des fichiers temporaires, sauf autorisation expresse de l'internaute.

* Lecteur Windows Media 11

Version totalement revue de la bonne à tout faire multimédia de Windows. Entre autres améliorations, signalons la recherche pendant la frappe, une nouvelle interface utilisateur pour la bibliothèque multimédia, l'affichage et l'organisation de photos et de vidéos, le partage de la bibliothèque sur un réseau incluant d'autres machines Vista et le support d'extensions Media Center.

* Centre de sauvegarde et de restauration

Permet de paramétrer la sauvegarde des fichiers à intervalles réguliers et de rétablir les fichiers précédemment sauvegardés. Seuls les fichiers qui ont changé sont sauvegardés afin de minimiser l'espace disque utilisé. Les versions Ultimate, Business et Enterprise de Windows permettent également d'effectuer une sauvegarde complète de l'ordinateur dans une image disque ou DVD. Cette sauvegarde pourra alors être restaurée si l'ordinateur n'arrive plus à démarrer.

* Windows Mail

Cette application remplace Outlook Express. Elle stocke les messages différemment afin d'améliorer la stabilité, implémente un moteur de recherche instantané et un filtre anti phishing. La détection des messages indésirables est améliorée par l'intermédiaire de mises à jour via Windows Update.

* Windows Media Center

Précédemment commercialisé comme une version à part entière de Windows XP (Windows XP Media Center Edition), cette application fait désormais partie de Windows Vista Home Premium et Ultimate.

* Centre de mobilité Windows

Ce panneau de contrôle rassemble les réglages les plus importants relatifs aux ordinateurs portables : brillance, son, niveau de charge de la batterie, réseau sans fil, orientation de l'écran, paramètres de présentation, etc.

* Windows Update

La fonctionnalité de mise à jour a été simplifiée dans Windows Vista. Elle est désormais effectuée par l'intermédiaire d'un panneau de contrôle, et non plus par une application Web. Le filtre anti spam de Windows Mail et les définitions de malwares de Windows Defender sont mises à jour automatiquement par son intermédiaire. De plus, les utilisateurs qui optent pour une mise à jour automatique (option par défaut) auront à tout moment la dernière version des pilotes lors de l'installation d'un nouveau périphérique.

- Les différentes versions

Tout comme Windows XP, Windows Vista est disponible en plusieurs versions suivant le public visé. Le coût de la licence est différent pour chaque version. Microsoft s'oriente vers 6 versions (sans compter les versions "N", sans Windows Media Player, destinées à l'Europe). En plus, elles sont disponibles en 2 éditions (32 ou 64 bit) :

* Windows Vista Starter : une version allégée qui devrait être disponible uniquement dans les pays en développement (du même niveau que la version Starter Edition de Windows XP). Interface Aero non disponible (version non disponible en version "N" car non distribuée en Europe).
* Windows Vista Édition Familiale Basique : destinée au grand public. Interface Aero non disponible (également disponible en version "N" sans Media Player).
* Windows Vista Édition Familiale Premium : destinée au grand public mais avec des fonctions multimédias supplémentaires comme le support de la Télévision à haute définition (HDTV), de Windows Media Center, la création de DVD (version non disponible en version "N" car inclut nécessairement le Player de Windows pour faire fonctionner le Media Center)…
* Windows Vista Professionnel : destinée aux entreprises. Elle intégrera des technologies de sauvegarde par le réseau et de chiffrement des données (également disponible en version "N" sans Media Player). Cette version de Windows s'appelle également Windows Vista Business : il s'agit de la même version dont le nom a été adapté pour le marché français.
* Windows Vista Entreprise : destinée aux très grandes entreprises (version non disponible en version "N"). Elle inclut toutes les fonctionnalités de Windows Vista Professionnel et y ajoute la mise en oeuvre d'une technologie de cryptage matériel ainsi que la possibilité d'utiliser une seule image pour un déploiement mondial. Seules les entreprises disposant d'un abonnement de maintenance Software Assurance ou un Accord Entreprise Microsoft peuvent se la procurer.
* Windows Vista Édition Intégrale : une version complète comprenant toutes les technologies de la version Édition Familiale Premium et de la Professionnelle, plus quelques suppléments comme la création de Podcast et d'accès à un Club pour voir des films et écouter de la musique (version non disponible en version "N" car inclut nécessairement le Player de Windows).

Cette augmentation du nombre de versions serait, selon les rumeurs, destinée à améliorer la rentabilité des ventes de Windows.

De plus, chacune de ces versions existent en quatre types de licences commerciales différentes :

* licence complète (première licence, ne nécessitant pas une version de Windows antérieure, permet aussi la mise à jour ou la réinstallation sans effacer tous les fichiers existants)
* licence mise à jour (nécessite une licence de Windows antérieure, vérifiée à l'installation, et permet la mise à jour en préservant les fichiers et préférences de l'utilisateur sans effacer toute la partition)
* licence OEM destinées normalement aux revendeurs de matériels qui peuvent les préinstaller sur les PC vendus neufs ; les versions OEM deviennent alors liées à la machine (BIOS-Locked), et ne sont pas supportées par Microsoft. Il est possible chez certains vendeurs d'acquérir des versions OEM sans matériel (dans ce cas, il n'y a aucun support ni de la part de Microsoft, ni du revendeur, en dehors des mises à jour automatiques). Pour les grands constructeurs, des tarifs spécifiques de ces licences individuelles OEM acquises en grand nombre sont marquées NFR et ne peuvent être revendues séparément du matériel auquel la licence préinstallée (identifié par une étiquette collée sur le matériel) a été attachée.
* licence en packs pour déploiement sur sites importants, offre destinée aux organisations.

Attention : les versions OEM ne supportent pas la mise à jour (tous les fichiers et préférences utilisateurs sont perdus en cas d'installation ou de réinstallation ! Il est indispensable de faire une sauvegarde complète des fichiers et préférences avant l'installation).

Toutes les versions nécessitent l'activation en ligne ou par téléphone de la licence (l'activation peut être effectuée au maximum 30 jours après l'installation et le premier démarrage, après quoi, Windows fonctionnera en mode réduit permettant uniquement de se connecter à Internet pour charger les composants de mise à jour de Microsoft et d'activer la licence). L'activation tient compte du matériel, sauf pour les licences site où les licences activées sont signées par l'organisation et contrôlables à distance.

Si Windows détecte que la clé utilisée pour l'installation n'est pas légale, il tombera dans un mode limité ou seules les fonctions de mise à jours, d'activation et d'achat d'une autre clé sera disponible.

Indépendamment du type de licence commerciale utilisée, il est possible de débloquer les fonctions d'une version de Vista vers celles d'une version supérieure sans réinstallation, en achetant une licence en ligne soit auprès de Microsoft, soit auprès du revendeur. Cependant il n'est pas prévu de passer d'une version 32 bits à une version 64 bits par ce système (il faudra alors acquérir une nouvelle licence complète).



- Service Pack

Service Pack 1

Le 4 février 2008, après une période de test de cinq mois, Windows Vista Service Pack 1 (SP1) a été proposé par Microsoft à ses partenaires OEM, en même temps que Windows Server 2008. La sortie simultanée des deux systèmes d'exploitation s'explique par la fusion des noyaux client et serveur. C'est une première depuis Windows 2000. Les abonnés MSDN sont en mesure de télécharger cette mise à jour depuis le 15 février 2008. Ce Service Pack est accessible aux autres utilisateurs via Windows Update ou depuis le Centre de téléchargement Microsoft depuis le 18 mars 2008.

Un livre blanc publié par Microsoft fin août 2007 en avait dévoilé les grandes lignes et ses trois axes majeurs de développement : fiabilité et performance, administration et support de nouveaux matériels et standards.

En ce qui concerne les performances, ont été améliorées les opérations de copie de fichiers, la mise en veille, la connexion/déconnexion de machines basées sur des domaines différents, l'interprétation du code JavaScript dans Internet Explorer, le parcours des fichiers réseau partagés, la manipulation des fichiers compressés ZIP et la défragmentation des disques (une ou plusieurs unités de disque peuvent désormais être défragmentées en une seule opération).

Le Service Pack 1 supporte de nouveaux standards matériels et logiciels. En particulier le système de fichiers exFAT, le standard de réseaux sans fil 802.11n, le support d'IPv6 sur les connexions VPN, le protocole Secure Socket Tunneling et le démarrage d'un ordinateur x64 qui utilise UEFI (le successeur de BIOS). Prévue dans la première version de Windows Vista, cette dernière possibilité a finalement été reportée car aucune carte mère compatible avec ce nouveau standard n'était disponible.
Un autre moteur de recherche local que celui de Windows Vista peut désormais être utilisé. Ces changements interviennent suite à une plainte émanant de Google, dont la diffusion de l'application Google Desktop Search a été entravée par le moteur de recherche local intégré à Windows Vista. En juin 2007, Google a indiqué que les changements apportés à Windows Vista SP1 sont un premier pas dans la bonne direction, mais que cet effort devra être poursuivi pour rendre la démarche de l'utilisateur plus simple et plus accessible.

Un ensemble d'API a été développé pour faciliter la mise à jour du noyau de Windows par les programmes antivirus.

Une mise à jour de DirectX 10, appelée DirectX 10.1, rend obligatoire plusieurs caractéristiques qui étaient auparavant optionnelles sur les matériels compatibles Direct3D 10. Les cartes graphiques devront désormais supporter ce nouveau standard.

Le Service Pack 1 inclut le noyau 6001, identique à celui de Windows Server 2008.

Service Pack 2

Ce SP2 rassemble tous les patchs et correctifs mis en ligne depuis la publication du SP1, soit un peu plus d’un an après le début de la mise sur le marché de l’OS. Quant aux nouveautés, on note le support des processeurs 64 bits de VIA Technologies, l’intégration du Windows Vista Feature Pack for Wireless : support Bluetooth 2.1, configuration Wi-Fi simplifiée sur plusieurs postes via une clé USB, le support natif de la gravure Blu-ray, les mises à jour des flux RSS de la sidebar pour améliorer la performance et la réactivité. La version RC (Release Candidate) est disponible depuis le 5 mars 2009. Le Service Pack 2 est officiellement disponible depuis le 26 mai 2009 sur les serveurs de Microsoft et en mise à jour automatique depuis Windows Update.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Windows Vista
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est il nécessaire de laisser au démarrage de Windows vista svp ? (résolu)
» [Résolu] Le pare feu intégré à Windows Vista est-il suffisant ?
» Tutoriel Afficher les fichiers cachés sous Windows Vista / Seven
» Probleme avec mon pc windows vista familial prenium [résolu]
» RECHERCHÉ: Fichiers originaux pour ISO (DVD) de Windows Vista x64

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
InfoNuts Guide :: Cours :: Système d'Exploitation :: Windows-
Sauter vers: